Remix Coworking Paris
Communauté d'entrepreneurs et de créatifs
Remix_KV_Vibes_V19.jpg

Blog - Les actus du Remix Coworking Paris

Le blog du Remix.

 

Le blog du Remix

Retrouvez-ici une sélection de moments forts que nous souhaitons partager. On parle de choses légères ou profondes, futiles ou essentielles. Nous prenons soin de toujours refléter l'esprit constructif, bienveillant, désinvolte et incarné de la communauté des coworkers REMIX. Vous voulez prendre la température de l'air du temps ? Lisez le blog du REMIX Coworking :-) !

Future of work #2 : Besoin de sens

Le sujet est à la mode : nous avons rarement autant entendu parler d’histoires de reconversion, de switch, de démission de “jobs à la con”, de “burn out” ou de “bore-out”. Le coupable commun ? Le manque de sens au travail. La quête de sens est symptomatique d’un nouveau rapport au travail, que nous observons depuis les tout-débuts du REMIX Coworking. Le besoin d’accomplissement et la sensation d’être à la bonne place sont désormais essentiels pour les nouveaux travailleurs. Pourquoi ce besoin d’accomplissement dépasse aujourd’hui celui de réussite financière ? Comment mettre du sens dans son travail ? Quelques réponses dans ce nouvel article Future of work !

Crédits photo : William Beaucardet

Crédits photo : William Beaucardet

Pourquoi un tel besoin de sens aujourd’hui ?

Parce que nous vivons dans un monde en transition

Transition économique d’abord. La recherche de profit et de “réussite sociale” était le moteur d’une majorité de travailleurs pendant des décennies. Ce système individualiste a trouvé ses limites avec les crises financières que l’on connaît. Il laisse émerger un système plus collectif, émotionnel et humain, basé sur la prise de conscience que l’on ne peut avoir une croissance infinie dans un monde où les ressources sont finies.

Transition écologique évidemment. Puisque nous évoluons dans un monde où nos ressources s’épuisent, il faut repenser des modèles d’entreprises sur des valeurs plus responsables, y remettre de l’humain et surtout, du sens.

Ces crises économiques et écologiques ont eu un impact dans notre rapport au travail. Le monde d’avant, pyramidal et construit sur des valeurs individualistes, ne peut plus fonctionner.


Parce que nous avons besoin de voir notre impact

Selon David Graeber, auteur de Bullshit jobs, a theory, “un être humain incapable d'avoir un impact significatif sur le monde cesse d'exister.” Sa théorie expliquerait le phénomène de reconversions vers des métiers manuels, ou du moins vers des professions qui permettent de voir plus directement son impact.

Aujourd’hui, les nouveaux travailleurs ne mettent plus la priorité sur la réussite financière et la sécurité de l’emploi car ils ont besoin de comprendre ce pourquoi ils font leur métier, quel est leur “Why”. Encouragée depuis une dizaine d’années en France, la création d’entreprise semble une réponse pour ces personnes en quête de sens. Mais la question du sens au travail n’intéresse pas seulement les entrepreneurs ou les indépendants : selon Le Figaro, 80% des salariés français ont évoqué le sens au travail au cours des six derniers mois lors de discussions quotidiennes.


Comment donner du sens à son travail


C’est bien joli tout ça, mais avant de tout plaquer pour partir fabriquer du fromage en Corrèze, il y a peut-être des choses à faire évoluer à son échelle, selon ses compétences. Nous avons demandé à quelques membres de la communauté REMIX pourquoi et comment ils donnent du sens à leur travail. Liste non exhaustive :)

En mettant ses compétences au profit d'une cause qui nous tient à cœur

Installée au REMIX 24CPE, Possum interactive est une petite Scop (société coopératif et participative) de créatifs passionnés. À côté des commandes de leurs clients, Possum éprouve le besoin de travailler sur des projets plus personnels. Mathilde Marty, gérante de Possum, explique : “Nous créons des films d'animation, pour tout type de clients et on adore ce qu’on fait. À côté, on a besoin de travailler sur des projets qui nous tiennent à cœur, pour donner plus de sens à notre métier de communicant. Des projets que nous réalisons sur notre temps de travail, en marge des projets clients. Nous avons par exemple réalisé un film d'animation pour expliquer ce qu’est une entreprise libérée, et espérons qu’il interpelle les salariés et patrons travaillant dans des organisations pyramidales classiques.”

En accompagnant des grandes entreprises dans le changement

Plusieurs entreprises au REMIX Coworking interviennent auprès de grandes entreprises pour les conseiller et les aider dans la mise en place de stratégie d’innovation positive. C’est le cas de My Crowd Company, d’Imagin’able ou encore dEDIEU pROJECTS. Catherine Dedieu, fondatrice de cette dernière, explique : “Aujourd’hui, les entreprises sont confrontées à un tsunami de ruptures, depuis le digital et l’intelligence artificielle jusqu’aux nouvelles aspirations sociétales et écologiques. Face à ces défis, deux attitudes sont possibles : soit demander aux équipes de s’adapter sans se poser de questions, soit réfléchir au sens de tout cela et reprendre la main pour une métamorphose positive.” C’est là que dEDIEU pROJECTS intervient : “Nous créons et animons des programmes sur-mesure associant des rencontres, immersions, débats et ateliers créatifs, pour regarder le futur avec un œil neuf et imaginer de nouveaux projets.”

En favorisant une production locale

Thomas Lepelletier, coworker du 24CPE et co-fondateur de Nomadchik, explique que la question du lieu de fabrication de leurs produits a structuré toute la démarche de création de leur entreprise : “Nous voulons une fabrication française, ce qui implique de concevoir des produits haut de gamme pour amortir les coûts de production élevés. Nous avons à cœur de produire des produits beaux et utiles, à la fois pour nos clients et pour la société, en maintenant emplois et savoir-faire en France”. Un pari qu’il estime “un peu fou” mais qu’il est certain de remporter avec son associé, grâce aux industriels et artisans incroyables avec lesquels ils travaillent :)

En transmettant son savoir

On peut également trouver du sens à son travail dès lors qu’il y a une logique de transmission. C’est d’ailleurs un critère pour 14% des sondés de l’étude du Figaro citée plus haut. Au REMIX, plusieurs remixers ont à cœur de partager leurs connaissances :

… scientifiques par exemple : c’est le cas de notre remixeur Hafid Halhol, médecin nutritionniste fondateur de Nutrileading, qui fait un important travail de vulgarisation scientifique pour redonner du sens à nos assiettes.

… culturelles aussi : avec notre coworker Florent Moyer et son site Vive la culture! qui œuvre pour remettre plus d’humain dans les conseils culturels, de façon à briser les cercles de recommandations automatiques (vous savez, les fameux “vous avez aimé, vous aimerez aussi” générés par les algorithmes actuels).

En proposant une solution à une expérience que l’on a vécue

Caroline Mac Naughton, installée au REMIX 16B, explique que la question du sens dans son activité professionnelle et dans sa vie l’a amenée à faire un virage à 180°. “Avec mon frère, nous avons accompagné notre maman pendant une longue maladie neuro-dégénérative, nous étions ce que l’on appelle des “aidants familiaux”. J’en ai tiré des convictions sur les solutions à mettre en oeuvre pour bien vieillir, qui s’appuient sur la relation humaine avec une utilisation “smart” du digital, car ce qui compte quand on vieillit, c’est d’être entouré par ceux qu’on aime.” Cette expérience de vie marque Caroline. Elle quitte alors son travail pour développer une plateforme digitale qui créera une expérience réjouissante pour les familles entourant un proche malade ou âgé. Plus d’informations à venir début 2019 ;)

Les manières de donner du sens à son travail sont nombreuses. Elles ont toutes en commun de répondre à une envie de faire quelque chose que l’on aime et dont on est convaincu de l’utilité.

Vous vous reconnaissez dans cette façon d’envisager le travail ? Envie d’en savoir plus sur la communauté, le REMIX, ces remixers qui mettent du sens dans leur vie ? Réservez votre visite-rencontre au REMIX !

Marie De CasteletComment