Entre un monde ancien qui ne cesse d'être vertical, hiérarchisé et qui semble désormais fonctionner hors-sol et ce que nous aimons à appeler le monde d'après, un monde porteur de menace certes, mais qui permet justement de redistribuer les cartes et donc faire naître l'espoir... Et bien entre ces deux mondes il y a nous; les nouveaux travailleurs. 

Qui sommes-nous ?

Nous pensons, agissons et imaginons le présent et l'avenir à notre manière, en rupture avec ce qui s'est pratiqué dans le passé. Nous sommes des millions, mais peu de monde nous voit pour l'instant.

Voici un digest d'une tribune que le Remix Coworking a publié dans le magazine Wedemain en septembre et qui a été et continue à être partagée très souvent.

Une fois installés au Remix, les frontières s’estompent entre les coworkers pourtant issus d'environnements personnels et professionnels très variés. Il y a simplement des coworkers, qui laissent apparaître des traits, une vision et des usages communs. Bref, une culture. 

Quelle est notre culture ?

Basée sur l'observation de notre communauté depuis la création du Remix Coworking en début de 2013, voici quelques traits marquants de notre culture : 
 
- Le blurring : La tendance à mélanger vie privée et professionnelle. 
 
- L’incertitude joyeuse : La faculté à évoluer positivement dans un environnement chaotique et sans visibilité.
 
- Le slashing : Effectuer plusieurs métiers successivement ou simultanément qu’il faut comprendre comme la capacité de réinventer dynamiquement sa vie (par nécessité et parfois par envie)
 
- Le lien : Le lien est devenu un élément structurant de la nouvelle société qui émerge. Grâce à la bienveillance, au partage, à l'altruisme, ainsi qu'à la valorisation du savoir et des bonnes pratiques, nous créons un modèle différent de société, que certains appellent l'économie du lien.

- L’agilité : Il s’agit de notre capacité à imaginer et réaliser des projets hors de tout cadre oppressant ou contraignant. À notre rythme, avec nos moyens. 
 
- L’authenticité : L’avènement des diversités, dans les sphères personnelles et professionnelles sont des facettes d’une valeur émergente beaucoup plus large : l’authenticité. Pour le dire simplement, nous ne supportons plus les postures !
 
- Le test & learn, ou lean : Où comment l'échec est devenu un maillon de notre parcours d'apprentissage et plus un marqueur social préjudiciable.
 
- Le slow business : Désormais, la confiance est le prérequis pour travailler avec quelqu’un. Il s’agit de prendre le temps de créer les conditions d’une belle collaboration, sans précipitation. Le fournisseur ou partenaire n’est pas seulement là pour servir un projet, il y participe et l’expérience devient collective. La co-construction en action en somme.
 
- L’accomplissement : Les nouveaux travailleurs n’ont pas la réussite financière comme priorité numéro un. Ils veulent pouvoir dire chaque jour : “Voilà ce que j’ai fait d’extraordinaire aujourd’hui”. Bref, le chemin compte désormais autant que la destination.

Le monde d’après est en réalité le monde d’aujourd’hui

Ainsi, les nouveaux travailleurs regroupent un vaste ensemble de sous-cultures et de sous-catégories et fédèrent les acteurs du changement, éparpillés auparavant, en train de se réunir désormais. Ils sont des millions. En référence à la fameuse fracture sociétale, le “Monde d’après” existe, il est déjà à l’oeuvre, il est puissant et pour une partie de nos sociétés, c’est en réalité déjà le monde d’aujourd’hui. 

Alors, qu'avez-vous fait d'extraordinaire aujourd'hui ?

Lire l'article sur Wedemain : http://www.wedemain.fr/Qui-sont-les-nouveaux-travailleurs-Neuf-caracteristiques-d-une-culture-emergente_a2172.html

Vous pouvez nous retrouver dans le 3e à Turbigo ou Fontaines du Temple, dans le 10e du côté des Petites Ecuries, et depuis peu dans le 8e à Saint-Lazare.

 

Comment