Anna Biret expose au Remix Coworking du 17 septembre au 18 octobre 2014.

Après le succès de l’exposition « Traces et contrastes » en septembre 2013 à la galerie Sparts, «Cuba : traces et contrastes #2» se présente comme un second épisode résultant de ce pays en mutation.

A Santiago de Cuba, Anna Biret réalise des prises de vue d’un salon de coiffure dans un hall d’immeuble. En novembre 2012, son reportage photo est exposé à l’espace de la Fondation EDF, à Paris dans le cadre de l’exposition « Mondes Électriques », puis en avril 2013 à Mulhouse et en octobre 2013 à Toulouse.

Désireuse d'explorer les terres de Cuba, Anna Biret y est retournée à plusieurs reprises, pour des séjours de plus en plus longs.

Cuba est une ile où règnent une atmosphère de délabrement et une vie bouillonnante, ce qui la rend si authentique et unique. Les immeubles, chargés d'histoire, mettent en évidence les contrastes qui imprègnent Cuba : en apparence, des lieux à l'abandon, qui en réalité sont remplis de vie et débordent d'énergie.

Cuba regorge de couleurs et de compositions particulières, que les habitants ont construites par nécessité. C’est au travers de son regard que la photographe en saisit les « traces et contrastes » et nous les offre à voir.

« La beauté n’est pas une idée absolue, et ne peut s’apprécier que par le contraste. »
Théophile Gautier

Dossier de presse téléchargeable sur le site :
www.doggyartbag.fr